Les nouvelles Halles de Nogent

Modernité, tradition et convivialité

Le concept architectural
Jacques JP Martin a imaginé des halles dans le style de Baltard, revisité à notre époque, et qu’il a fait dessiner. Depuis plusieurs années, à l’occasion de ses déplacements en France et à l’étranger, il a visité de nombreux sites et interrogé des exploitants de marchés alimentaires. Ces halles, posées sur une place de village, doivent privilégier l’esthétique, le confort et la lumière. Conçues en deux parties, elles seraient traversées par une grande verrière qui constitue un passage permanent entre la rue Ancellet (devenue mail piétonnier) et le boulevard Gallieni (devenu semi-piétonnier).

Le concept de services
Les halles jumelles de Nogent sont conçues pour abriter un marché pluri-hebdomadaire (une variété de commerces qui correspond à celle actuelle) et aussi quelques commerces alimentaires permanents qui seront situés en façade côté rue des Héros Nogentais. Ces derniers représenteront un plus pour l’ensemble du commerce nogentais, dans la mesure où les clients n’ayant plus besoin d’aller à l’extérieur de la ville les autres jours en raison du manque de commerces alimentaires, resteront plus à Nogent où ils pourront également faire d’autres achats. La mezzanine accueillera un espace de restauration et certains services à définir.
D’autres services destinés aux clients sont à l’étude comme une conciergerie (exemple : déposer ses courses en toute sécurité le temps de déjeuner à l’espace restauration) ou autre. Pour cela, les conseils d’un grand nom de la gastronomie française seront requis, un spécialiste des marchés alliant tradition et modernité des services. Un lien avec la cité de la gastronomie sera étudié et la traçabilité des produits frais assurée avec le concessionnaire.

Une vie conviviale en cœur de ville
Tout est étudié pour donner une priorité à la qualité de vie en centre-ville. Le centre culturel qui sera construit le long de la rue Ancellet offrira une offre complémentaire de services sur place (quoi de plus facile que de faire ses courses au marché et d’aller en face à la bibliothèque !). Un café-brasserie, avec terrasse sur la place aux beaux jours, complétera l’aménagement et la convivialité. Ce café pourra d’ailleurs accueillir des animations liées aux arts et à la culture.
L’offre de stationnement (parkings sous le site) sera renforcée.

Un aménagement en plusieurs tranches
La conception des halles jumelles reliées par la grande verrière, qui assurera un éclairage naturel, permettra une construction en deux tranches et le maintien d’une activité provisoire du marché sous un grand barnum rue Ancellet (selon le même principe que celui qui avait été appliqué pour le rénovation du marché Leclerc).
La première partie pourra commencer après l’ouverture du stadium rue Jean Monnet, condition de démolition du gymnase Gallieni actuellement intégré à l’espace du marché.

Concertation, concours et enquête publique
Les commerçants du marché et les commerçants en boutique de la ville, ainsi que le concessionnaire, seront pleinement associés à la réflexion, le choix du projet résultera d’une large concertation.
Un cahier des charges sera établi, dès 2014, entre la communauté d’agglomération et la ville, pour le lancement d’un appel à projet avec concours
Des réunions publiques et une enquête publique, destinées à recueillir l’avis des Nogentais, précédera la décision définitive.

Financement
Au plan financement, Jacques JP Martin s’oriente vers un partenariat public-privé de longue durée, associant la procédure conception-réalisation et la gestion. L’estimation est de 8 à 9 millions d’euros.