L’Europe c’est important pour l’avenir des Français et des peuples qui la composent !

2019 restera l’année des élections européennes à quelques heures de cette élection je me dois d’attirer l’attention de mes concitoyens pour leur dire combien l’Europe en tant qu’institution est importante pour la France et les Français.

Après une campagne en demi-teinte qui pour certain semble être passée inaperçue, cette élection s’annonce difficile, voire incompréhensible, car les motivations de nombreux électeurs semblent être éloignées du véritable enjeu : l’avenir de l’Europe face aux géants de la planète, et de la France dans cette Europe.

Il faut que nous soyons convaincus que nous avons besoin d’une Europe porteuse de plus de valeurs sociales et d’une Europe leader dans la lutte contre le réchauffement climatique. Un appel a été lancé par le « Pacte finance-climat » en faveur d’une politique réelle d’investissement dans la transition énergétique, avec le consensus et l’implication des habitants.

La population européenne est prête à se mobiliser dans le respect des nécessités et équilibres écologiques et de justice sociale mais pour quelle se mobilise : il faut poser ensemble la question majeure. Et si la lutte contre le réchauffement climatique et celle contre la pauvreté grandissante en France et en Europe étaient intimement liées ? J’ai fait mienne la position de nombreux experts qui avancent cette théorie et prônent une évolution de la finance internationale au service d’une économie réelle, de l’emploi et de ceux qui travaillent. C’est bien d’un budget climat dont il faut se doter au plan Européen, alimenté par une taxe sur les bénéfices des grandes sociétés.

Je voterai en mai prochain pour la liste qui se prononcera le plus clairement possible pour une Europe sociale, solidaire de nos entreprises et de celles et ceux qui les animent. Une Europe leader dans l’action contre le réchauffement climatique au service de l’avenir des peuples qui la composent. Tout cela en osmose avec les valeurs républicaines et gaullistes qui sont les miennes. je suis certain, que beaucoup d’entre vous partagent avec moi de telles orientations.

VIVE L’EUROPE ! (synthèse de l’article de Challenges du 2 mai 2019 – pdf / 1 Mo)