Je soutiens Mael de Calan

Oui, les Républicains ont un avenir, à conditions de changer profondément.


Etablir une charte d’éthique pour faire des Républicains un parti irréprochable sur le plan moral (mise en retrait du parti et pas d’investiture en cas de mise en examen, sanctions disciplinaires en cas de sanctions judiciaires …)

Créer un comité d’éthique doté de pouvoirs disciplinaires, chargé de faire respecter cette charte et de dire qui peut et ne peut pas être membre de notre parti.

La vie démocratique a besoin de partis politiques forts, qui "concourent à l’expression du suffrage" selon l’article 4 de notre Constitution. Sans partis politiques pour servir d’intermédiaires entre 47 millions d’électeurs et des choix à la fois très nombreux et très complexes, il n’y a plus de vie démocratique possible.

C’est la raison pour laquelle les Républicains doivent redevenir un grand parti populaire, moderne et conquérant, pour structurer la vie politique à droite et au centre.

Un grand parti populaire, ce n’est pas un parti virtuel auquel on adhère en un clic, c’est un parti de masse qui rassemble des centaines de milliers d’adhérents de tous les âges, de toute la France, et de toutes les catégories sociales.

C’est un parti qui forme ses adhérents, un véritable lieu d’éducation populaire qui structure la réflexion de ses adhérents en leur offrant une vision globale et cohérente des enjeux politiques.

C’est un parti irréprochable sur le plan des pratiques politiques, en phase avec la société et les enjeux du monde contemporain.