La postvérité, un danger mortel pour la démocratie

La notion de postvérité désigne « les circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence sur l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux croyances personnelles »