Appel à projet de la Métropole du Grand Paris

Les acteurs économiques, les aménageurs, les architectes, les investisseurs et même l’Etat… en sommes, tous les partenaires des collectivités, vous toutes et tous, merci d’être au rendez-vous du 10 octobre 2016 au Baltard pour prendre part, aux côtés de 131 communes avec leurs territoires, à l’appel à projet de la Métropole du Grand Paris.

Intervention de Jacques J.P. MARTIN
Président du territoire Paris Est Marne & Bois
Maire de Nogent-sur-Marne

Bien qu’arrêtée dans le gué lors de sa création, la Métropole existe depuis janvier dernier et elle porte en traçant son chemin, au-delà des textes de loi la volonté, la détermination de son président, Patrick OLLIER, de son bureau, des élus et de leurs partenaires, en tête desquels l’Etat et la Société du Grand Paris dans le projet "Inventons la Métropole".

Votre présence supposera demain, nous l’espérons, un engagement à nous accompagner dans un projet multi-site destiné à recoudre un tissu urbain fragmenté car soumis depuis plus de dix ans à une métropolisation galopante, sans pilotage réel, au seul profit de l’économique reléguant au second plan les nécessaires cohérences urbaines et les inégalités territoriales et sociales existantes.

Notre choix à nous les Maires chargés de la gouvernance de la métropole et des territoires (porteurs de projets mutualisés) est d’entrer collectivement dans le concept de métropole en privilégiant celui de ville durable et intelligente. La ville est, nous le savons, l’espace des contradictions mais surtout un lieu privilégié de vie à part entière, et de relations de proximité en mettant l’humain au cœur de nos politiques.

Pour nos villes et pour la métropole, le réseau maillé et les gares (parfois des Hubs) de la société du Grand Paris représentent la colonne vertébrale d’une métropole des échanges et des flux facilitant par la même les mobilités dans nos cités en conjuguant lieux de travail et lieux de résidence. Ce métro ne sera pas qu’une infrastructure de transport, il aura une influence importante sur les politiques d’aménagement et de valorisation urbaine associées à une réelle ouverture des choix.

Le Métropole ne doit pas être la simple juxtaposition de nos politiques locales, elle doit au plan stratégique promouvoir, faciliter, inciter aux complémentarités, aux convergences sur certains thèmes transversaux en n’oubliant pas les nécessaires continuités urbaines, la prise en compte des franchissements, des franges périurbaines peu qualitatives mais qui ne sont plus des marges. Ces sujets seront développés sous formes d’orientations stratégiques dans le projet métropolitain dont je présenterai devant notre commission les grandes orientations d’ici à 3 mois !

"Inventons la Métropole", se veut être un véritable accélérateur de projet et catalyseur d’énergie. Cette démarche va nous permettre de passer du plus petit commun dénominateur (PPCD) au plus grand commun multiple (PGCM) en matière de politique d’aménagement et de dynamique territoriale.

La démarche qui vous est proposée porte deux impératifs :
1) La ville post cop 21 (durable et connectée) a pris conscience de la nécessité de repenser nos modes de vie et de fonctionnement dans la cité : pour être plus économe en énergie, moins émettrice de CO2 et de gaz à effets de serre, moins consommatrice de produits polluants ou de matériaux non recyclables. En préservant l’environnement, nous ménagerons l’avenir.

2) Le besoin d’innover et d’expérimenter devra être l’ardente obligation faites à nous tous acteurs de la ville et de la Métropole.

Sommes-nous suffisamment conscients que par nature la ville est l’espace privilégié de la création, celui du partage des valeurs et des vecteurs de la vie sociale.

C’est là que se construit, s’organise et se renforce notre société. Lieu privilégié pour les relations entre les citoyens. Lieu idéal pour améliorer l’accès aux richesses culturelles et matérielles… l’alchimie du Vivre Ensemble en deux mots.

Nous sommes loin des enjeux de pouvoirs et des débats dans lesquels certains voudraient nous entraîner. Notre démarche relève d’un enjeu géopolitique majeur !

La métropolisation est en marche au cœur de la Métropole Capitale. Il nous faut la prendre en charge pour la faire passer du stade des questions qu’elle suscite à celui des propositions et des solutions. La qualité des services à nos concitoyens conjointement à l’attractivité et au rayonnement dans le concert des grandes métropoles mondiales. Voilà le défi qu’il nous faut relever ensemble.

Aujourd’hui, les acteurs privés sont sollicités par les acteurs publics pour 62 appels à projets ! C’est un événement dans l’histoire de notre pays.

Vous avez compris j’en suis certain que les enjeux sont importants face à la concurrence des autres villes-monde et de la spécificité de la nôtre. N’attendons plus, nous n’avons pas le choix il nous faut réussir ce pari !

Madame la Directrice Générale de l’Ile de France, lors de l’anniversaire des 200 ans de la Caisse des dépôts rappelait les mots de Mark Twain : "nous ne savions pas que c’était impossible, alors nous l’avons fait !"

Alors faisons là cette métropole et partageons là d’abord avec nos concitoyens par cet appel à projet.