Détruisons le terrorisme islamiste par des actes courageux !

La barbarie et le terrorisme ont, une nouvelle fois, frappé notre pays. Un prêtre a été égorgé ce matin dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen.

Chers compatriotes,

La barbarie et le terrorisme ont, une nouvelle fois, frappé notre pays. Un prêtre a été égorgé ce matin dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen.

En deux ans, près de 230 personnes ont perdu la vie à Paris, Nice, Saint-Denis, Montrouge, Magnanville, Saint-Quentin-Fallavier et maintenant Saint-Etienne-du-Rouvray.

Partout en France, nous sommes tous des cibles du terrorisme islamiste.

Alors, j’ose poser une question sans détour : jusqu’à quand devrons-nous accepter que l’Etat ne prenne pas la mesure de la gravité de la situation ?

Oui, nous sommes en guerre et nous devons agir, avec gravité, responsabilité et courage, pour éradiquer le terrorisme islamiste. Maintenant. Sans plus attendre. L’unité nationale ne doit pas conduire à l’inaction nationale. L’unité des Français est indispensable mais le courage des responsables politiques l’est tout autant.

Plus de 8 000 islamistes ont été signalés comme radicalisés en France. On ne peut plus attendre de les laisser passer à l’acte pour réagir avec vigueur. Face à ce qu’il faut bien appeler une guerre sur le sol français, nous devons mettre en œuvre des solutions adaptées à cette situation !

Je propose huit mesures immédiates :

1 - de créer une véritable Garde nationale grâce aux réservistes en lien avec nos forces de police et de gendarmerie et d’armer tous nos policiers municipaux ;
2 - d’appliquer strictement le livre IV du Code pénal qui permettra de condamner et 3 3 - d’expulser tous ceux qui sont en intelligence avec l’ennemi ;
4 - d’expulser tout étranger ayant des connexions, directes ou indirectes, avec un groupe terroriste et d’assigner à résidence ou de placer en rétention administrative tout Français ayant les mêmes connexions ;
5 - de placer en centre de rétention administrative tous les fichés S sur lesquels les soupçons sont étayés ; d’expulser tout étranger coupable d’un acte de délinquance ;
6 - de supprimer toutes les réductions et remises de peine pour délit ou crime en lien avec le terrorisme ;
7 - de permettre aux préfets d’autoriser des contrôles d’identité, des fouilles de véhicules et de bagages et des interventions sur tout le territoire. Ces opérations doivent pouvoir être réalisées par les douaniers, les policiers nationaux, les gendarmes et les policiers municipaux ;
8 - d’éradiquer totalement l’Etat islamique grâce à une intervention militaire internationale rassemblant une grande coalition avec la Russie et les pays arabes.
de rétablir, durablement, nos contrôles aux frontières européennes et nationales, en lien avec nos partenaires et en créant, enfin, un véritable corps de gardes-frontières dotés de moyens et d’équipements à la hauteur de la situation.

Nous ne pouvons plus nous contenter de demi-mesures. Nous avons à mener une guerre intérieure et extérieure. C’est en la menant avec la détermination, la force et l’audace nécessaires que la France gagnera cette guerre.

Le gouvernement doit entendre l’opposition menée par Nicolas Sarkozy et mettre en œuvre nos propositions.

La patrie est en danger. Soyons au rendez-vous de nos responsabilités.

Vous pouvez compter sur moi.

Guillaume Peltier
Porte-parole des Républicains
Président de la Droite forte
Maire de Neung-sur-Beuvron