Budget 2016 : un contexte difficile, nos engagements tenus

Le budget 2016 voté en avril par le conseil municipal respecte les engagements de la municipalité, tant au plan de la qualité du service public et du cadre de vie, qu’à celui des aménagements et investissements nécessaires à la vie quotidienne des Nogentais d’aujourd’hui et de demain.

(Pour retrouver l’ensemble du document, cliquez sur le lien ci-après Budget 2016)

LA POURSUITE du désengagement de l’État vis-à-vis des collectivités locales et la réforme des institutions avec ses incertitudes, rendent de plus en plus difficile l’exercice budgétaire et imposent - encore plus que par le passé - une gestion attentive, responsable et raisonnée des finances. Malgré ce contexte, le budget 2016 voté en avril par le conseil municipal respecte les engagements de la municipalité, tant au plan de la qualité du service public et du cadre de vie, qu’à celui des aménagements et investissements nécessaires à la vie quotidienne des Nogentais d’aujourd’hui et de demain.

Un sondage récent, réalisé à la suite des nombreuses interventions des maires auprès de nos gouvernants, indique que les Français pensent en majorité que les collectivités locales font des dépenses inutiles et qu’elles pourraient en supprimer. Lesquelles ? Quels seraient les choix ? Diminuer les prestations périscolaires qui nous ont été imposées par l’État ? Remettre en cause la restauration scolaire, qui n’est pas une compétence obligatoire des communes ? Supprimer des activités sportives ou culturelles ? Supprimer des subventions aux associations ? Ne plus avoir d’exigence envers la propreté de la ville et son environnement ? Ne plus assurer la sécurité de proximité… ?

À Nogent, ce sont des choix que nous nous refusons de faire. Cela ne nous empêche pas - grâce à un travail conjoint des élus et des services municipaux sous couvert d’un contrôle de gestion - de travailler à l’optimisation des services et de mettre en place les outils et méthodes nécessaires pour réduire nos dépenses de fonctionnement, notamment par le non remplacement systématique des départs des employés communaux et par le développement du numérique au service des habitants, dont le portail famille qui sera mis en ligne en septembre. Nous avons déjà obtenu des résultats significatifs, qui n’apparaissent pas à première vue, car nous avons dû intégrer les dépenses (et les recettes s’y afférant) du Territoire ParisEstMarne&bois qui succède à la Communauté d’agglomération.

La mise en place du Territoire, dont les compétences sont encore à définir en partie, a demandé au service financier de notre ville un travail inhabituel et difficile. La préparation du budget, qui s’effectue au dernier trimestre de l’année précédente, a été impactée par la naissance du Territoire au 1er janvier 2016, avec des données parfois imprécises et des circuits budgétaires complexes issus de la loi NOTRe promulguée l’été dernier.

En matière d’investissement, nos résultats 2015 ont permis de maintenir la construction du Stadium Christian Maudry, dont la réalisation commencera cette année rue Jean Monnet, et qui est très attendu des sportifs nogentais. Sa mise en service est programmée pour le premier semestre 2018. Cet aménagement, qui remplacera le gymnase Gallieni vétuste qui n’est ni aux normes de compétitions sportives, ni aux normes d’accessibilité, offrira des espaces de pratique sportive plus importants (un terrain principal avec des gradins pour les spectateurs, un second terrain d’entraînement, un mur d’escalade, les locaux annexes nécessaires). Cet équipement, économe en énergie, apportera un nouveau souffle au sport nogentais et au sport scolaire. L’aspect convivial des locaux a été pris en compte dans le projet choisi à l’unanimité par le jury, parmi cinq candidatures, choix que la commission d’appel d’offres et le conseil municipal ont confirmé. Les travaux commenceront cet été.

Dans les années à venir, quelles que soient les difficultés que génère la crise économique, sociale et financière de notre pays, nous réaffirmerons notre volonté d’agir à notre niveau et de poursuivre nos efforts au service de toutes les générations, pour conserver un certain "modèle nogentais" afin que notre ville reste celle du Bien vivre à l’est de Paris.