Solidarité avec les réfugiés

Nogent ne peut que s’associer à l’élan de solidarité nationale !

Nogentaises, Nogentais,

Avec mes collègues de la municipalité, je tiens à remercier les associations et les personnes qui à titre personnel se sont proposées spontanément pour participer à l’accueil à Nogent de réfugiés Syriens, Irakiens, Erythréens, qui ont fui leur pays en guerre.

Suite à la sollicitation des maires par le ministre de l’Intérieur, j’ai réuni le 14 septembre les acteurs potentiels locaux, pour préparer l’accueil potentiel de plusieurs familles demandeuses d’asile.

Nogent ne peut que s’associer à l’élan de solidarité nationale. Le soutien aux plus démunis s’est toujours imposé comme une nécessité, un devoir. L’histoire de notre ville démontre notre capacité d’ouverture et de fraternité. Au plan municipal, il sera impossible de proposer des hébergements aux réfugiés, en raison de la difficulté à satisfaire les demandes en attente des Nogentais aux revenus modestes. Il ne saurait y avoir de "concurrence" entre les solidarités locales et internationales.

Cependant, la municipalité s’engage à soutenir les initiatives privées et associatives dans tous les domaines d’accompagnement de familles qui ont beaucoup souffert (dons, nourriture, vêtements, traduction, santé, scolarisation, etc.). La Croix Rouge qui est établie sur notre territoire intercommunal possède une solide expérience des accueils d’urgence, le Secours catholique développe une mission internationale d’aide aux migrants, d’autres associations locales comme Écoute et services, Nogent solidarité peuvent apporter leurs contributions.

Après plusieurs échanges avec les services de l’État, les modalités d’accueil des migrants se précisent. Ce sont les services de l’État qui vont, dans un premier temps, prendre en charge les réfugiés qui seront logés dans des centres d’hébergement, (pour le Val-de-Marne à Chevilly Larue). Après études de leurs dossiers, les migrants se verront attribuer le statut officiel de réfugiés avec une carte de séjour de 10 ans (s’ils répondent aux critères). Ces résidents devront ensuite trouver des logements qui ne seront pas transitoires mais définitifs. Les services de l’État ont précisé que les propositions de logements privés seront soumises à un contrôle et un accompagnement confiés au plan national à une association qui n’est pas encore désignée.

Nous vous tiendrons au courant des évolutions de l’accueil des migrants dans notre secteur. Les Nogentais qui ont des propositions à faire pour l’aide aux familles peuvent, dès à présent, les relayer en envoyant un message à l’adresse suivante : accueil.migrants@ville-nogentsurmarne.fr.

Jacques JP Martin et l’équipe municipale