Les élus de l’ACTEP défendent ensemble leur futur territoire !

Lettre ouverte à Monsieur Manuel VALLS, Premier Ministre

Monsieur le Premier Ministre,

Dans le cadre des lois MAPTAM et NOTRe qui instituent la Métropole du Grand Paris (MGP), les quatorze Maires de l’ACTEP demandent la constitution d’un territoire à partir de leur structure intercommunale créée il y a quinze ans.

Les hypothèses présentées par Monsieur le Préfet de Région ne peuvent être retenues en l’état dans leurs limites territoriales. L’amputation de l’ACTEP des trois villes de Seine-Saint-Denis remet, en effet en cause, la logique de bassin de vie et de développement économique de l’Est parisien.

La volonté des Maires de l’ACTEP de poursuivre ce travail commun repose sur une logique de projets, soutenue par l’Etat depuis quinze ans, autour notamment des axes structurants que sont l’A4, l’A86 et la RN34, des réseaux de transports actuels (ligne 11, RER A et E) et futurs (ligne 15 Sud), ainsi que des deux contrats de développement territorial.

Notre démarche s’inscrit dans la réalité géographique qu’impose la Marne et autour de laquelle notre histoire partagée s’est construite.

Forts de cette détermination, nous avons par ailleurs réaffirmé ce souhait par deux vœux adoptés à l’unanimité, le 5 mai 2014 et le 29 mai 2015, ainsi que lors de la conférence de presse tenue à Vincennes le 15 juin dernier.

Aujourd’hui, nous sommes plus que jamais convaincus de la pertinence de l’ACTEP à la fois, comme élément structurant de notre futur territoire, et porteur d’un projet qui conjugue proximité, solidarité économique et sociale et gouvernance métropolitaine.
Aussi, nous vous sollicitons afin que soient respectées la cohérence et la dynamique de l’ACTEP auxquelles nous contribuons avec l’ensemble de nos habitants.

Résolus à faire entendre notre demande et avec l’ambition de participer activement au développement harmonieux de la Métropole du Grand Paris, nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de notre très haute considération.

L’ensemble des Maires du Syndicat Mixte Ouvert de l’ACTEP