Juppé battrait largement Sarkozy au second tour de la primaire UMP

Pour la première fois dans un sondage, le maire de Bordeaux devance le président de l’UMP. L’ex-président reste le favori des sympathisants de son parti.

Le vent est-il en train de tourner en faveur d’Alain Juppé ? 55 % des sondés qui "comptent voter à la primaire" voteraient pour l’ex-Premier ministre, contre 45 % pour Nicolas Sarkozy. 58 % des sympathisants UMP voteraient pour M. Sarkozy, 42 % pour M. Juppé. Celui-ci devance largement M. Sarkozy auprès des sympathisants UDI qui comptent voter à la primaire (80 % - 20 %). Au premier tour, M. Sarkozy obtiendrait 39 % ( -6 % par rapport à avril), M. Juppé également 39 % (+ 4), Bruno Le Maire 12 %, François Fillon 5 % et Xavier Bertrand 3 %. 53 % des sympathisants UMP voteraient pour M. Sarkozy, 32 % pour M. Juppé. Les sympathisants UDI voteraient, eux, pour le maire de Bordeaux à 67 %, 24 % pour M. Le Maire et 9 % pour M. Sarkozy.

66 % des sondés disent "préférer" le maire de Bordeaux, 30 % le président de l’UMP et 4 % ne se prononcent pas. 91 % des sympathisants de gauche préfèrent M. Juppé, 8 % M. Sarkozy. Par contre, 52 % des sympathisants de droite (59 % des sympathisants UMP) ont une préférence pour M. Sarkozy, contre 45 % de sympathisants de droite (40 % des sympathisants UMP) qui penchent pour M. Juppé. Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche, avec autant de candidats qu’en 2012, Marine Le Pen obtiendrait 30 %, Nicolas Sarkozy 25 % et François Hollande 17 %. Si M. Juppé est candidat, il arriverait en tête avec 34 %, devant Marine Le Pen 31 % et François Hollande 16 %.

En cas de second tour Juppé-Le Pen, le maire de Bordeaux l’emporterait avec 67 % contre 33 % pour la présidente du FN. M. Sarkozy gagnerait, lui, avec 59 % des voix, contre 41 % pour Mme Le Pen. M. Sarkozy l’emporterait aussi face à M. Hollande, à 58 % contre 42 %. M. Juppé obtiendrait, lui, 71 %, contre 29 % pour l’actuel chef de l’État.

Sondage réalisé les 21 et 22 mai sur Internet auprès d’un échantillon représentatif de 911 personnes inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).

Source : http://www.lepoint.fr/