Toucher à la liberté de culte de nos concitoyens de religion juive, c’est déclarer la guerre à notre démocratie

Communiqué de Jacques JP Martin

Il faut que les terroristes qui tuent au nom de l’islamisme sachent que lorsqu’ils attaquent la communauté juive, ils attaquent nos démocraties, nos libertés et les valeurs judéo-chrétiennes du continent Européen.

En réponse à la terreur, les Français, les peuples européens, les femmes et les hommes de toutes religions doivent se lever pour s’opposer, par nos solidarités, à la terreur, à la haine, aux assassinats perpétrés par les islamo-fascistes.

La profanation d’un cimetière, quel qu’il soit, relève de l’ignominie. Un acte qui ne doit pas exister dans une société civilisée comme la nôtre.

Nous sommes tous concernés ! Nos modes de vie ne sont pas négociables. Et, si par malheur, nous étions laxistes, fatalistes face à ces barbares après de telles tragédies, nous perdrions l’espoir en nos valeurs universelles qui portent notre histoire et notre civilisation.