Attentat au siège du journal Charlie Hebdo

Un attentat meurtrier vient d’être perpétré, ce mercredi 7 janvier, au siège du journal Charlie Hebdo, faisant plusieurs victimes et blessés, dont Charb, Cabu, Wolinski, Tignous.

« C’est une déclaration de guerre aux fondements de notre République et à la liberté d’expression ! Ce crime épouvantable, inqualifiable est une atteinte grave à la liberté de la presse que je condamne.

Il est temps d’ouvrir les yeux sur la réalité des risques que la communauté nationale court et d’arrêter de qualifier des « gestes de déséquilibrés » qui ne sont que destinés à déstabiliser notre société démocratique et notre modèle de civilisation.

S’attaquer à un journal, c’est s’attaquer à la liberté de la presse, aux valeurs républicaines. Il faut plus que jamais être solidaires et tout mettre en œuvre pour que les auteurs de ce massacre soient arrêtés rapidement afin que justice soit faite. L’État et les services de sécurité doivent prendre toutes les mesures qui doivent permettre aux citoyens, dans une démocratie, d’être protégés.

Je souhaite ici dire toute mon émotion et ma solidarité envers les victimes et leurs proches, mais aussi exprimer mon indignation face à cet acte terroriste, barbare, inhumain » déclare Jacques J.P. Martin, maire de Nogent.

Le maire a décidé la mise en berne des drapeaux français de la ville jusqu’au week-end prochain, en mémoire des victimes.