François Baroin largement élu président de l’AMF

Le sénateur-maire (UMP) de Troyes, a été élu mercredi 26 novembre avec près de 80 % des voix, président de l’Association des maires de France (AMF), pour trois ans.

Sur les 5.278 votants, l’ancien ministre, qui était seul candidat, a obtenu 4.136 voix, soit 78,36%. Il y a eu « 1.142 abstentions, votes blancs », a annoncé à la tribune le superviseur des opérations électorales.
Le taux de participation s’est élevé à 62,4%, puisque le nombre d’inscrits était égal à 8.458.
Par ailleurs, 4.693 maires ont voté pour la liste unique du bureau de l’association, comptant autant de représentants de la gauche que de la droite. 123 votes contre et 462 votes blancs ont été décomptés.
Une réunion du bureau se tiendra le II décembre, a précisé la direction de l’AMF, pour entériner la reconduction du socialiste André Laignel au poste de premier vice-président délégué, soit le numéro deux de l’association.
Un accord organisant « la parité politique » dans « la gestion quotidienne de l’association » avait été conclu en juillet entre MM. Baro in et Laignel, après mandat donné par les groupes politiques à l’AMF.
En vertu de cet accord, le maire UDI de Sceaux Philippe Laurent devrait succéder à André Rossinot comme secréta ire général, et Michel Vergnier, maire PS de Guéret, devenir trésorier.
Agé de 49 ans, François Baroin, ancien ministre de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy, succède à un autre UMP, Jacques Pélissard, maire de Lons-le-Saunier (Jura), qui a dirigé l’AMF pendant dix ans.

Ci après l’intervention de François Baroin au 97ème Congrès des Maires de France