Intéressons et mobilisons les Nogentais

À 100 jours du scrutin, un institut de sondage a interrogé un échantillon de Français sur les élections municipales de mars 2014. Deux types de questions ont été posés : la participation et les priorités.

L’indicateur de participation aux élections municipales, à la date du 10 décembre est faible : 55 % des électeurs ont l’intention de voter au 1er tour, contre 66,5 % en 2008. Ce score peut s’expliquer par les préoccupations et les difficultés de nombreux Français dans leur vie quotidienne, auxquelles s’ajoute sans doute le désintérêt pour la vie politique en général qui n’avait pas jusqu’ici atteint le niveau local. Ce sera donc à nous d’intéresser les Nogentais à cette future élection.

Quant aux enjeux, ils sont aussi le reflet de la situation actuelle. En numéro un : les impôts locaux, puis la sécurité, le développement économique et l’emploi, la cadre de vie et l’environnement, l’aménagement et l’urbanisme, l’immigration et, à égalité, l’action sociale et la circulation, le stationnement. « Ces choix ne m’étonnent pas et nous en tenons déjà largement compte avec, en tête, la fiscalité locale qui restera le moteur de la faisabilité de tous nos projets est au cœur du pacte de mandature que nous sommes en train d’élaborer. Ce pacte sera basé sur un principe de protection du pouvoir d’achat des Nogentais en n’augmentant pas la fiscalité locale et en maintenant notre politique d’abattements spécifiques pour les familles et les personnes porteuses de handicap. » a déclaré Jacques JP Martin à la lecture de ce sondage.

Une précision, les mêmes « sondés » déclarent à 64 % avoir confiance en leur maire !