Pacte de mandature 2014-2020 : le fruit de multiples débats et échanges

Mon objectif est de faire en sorte que l’avenir de Nogent se décide à Nogent.

Par Jacques JP Martin

Chère Nogentaise, cher Nogentais,

J’aborde ce second tour, avec l’équipe que j’ai présentée à vos suffrages le 23 mars, avec le sentiment d’avoir travaillé, écouté, dialogué avec un nombre important de nos concitoyens, pour élaborer notre Pacte de mandature 2014-2020. Ce Pacte est le fruit de multiples débats et échanges.

Ce projet municipal, la qualité, la diversité dans la complémentarité et l’enthousiasme des hommes et des femmes qui composent l’équipe « Ensemble aimons notre ville » ont été autant de raisons de nous placer en tête du scrutin du 1er tour avec 46,38 % (5 343 voix). Nous tenons à remercier les Nogentaises et les Nogentais qui nous ont apporté aussi largement leur confiance.

Nous avons veillé à ce que notre campagne soit digne malgré des candidatures de division et des attaques fratricides, des propos mensongers, voire le manque de loyauté de certains élus dont l’ambition personnelle est plus forte que le souhait de servir leurs concitoyens. Le spectacle qu’ils offrent dans leurs échanges et la confrontation de leurs égos, les dérives du second tour nous inquiètent et nous attristent, car cela n’est pas par des invectives qu’ils élèveront le débat, bien au contraire ! Une opposition constructive est motivée par l’intérêt général.

Notre campagne restera sereine, positive, chaleureuse, responsable et parfois même joyeuse. Sachez que nous sommes fiers de porter vos espoirs pour l’avenir de notre ville.

Je me suis adressé aux Nogentaises et aux Nogentais dans le cadre d’un rassemblement qui dépasse les clivages politiques. Il faut que nous conservions cet esprit qui fera de Nogent, demain plus encore qu’aujourd’hui, une ville séduisante, consciente de ses atouts ; une ville peu ordinaire qui prend son énergie et son attractivité dans ses traditions ; une ville douce à vivre pour toutes les générations.

Un élu municipal doit être sur le terrain, à l’écoute et au contact des citoyens dans leur diversité. Je tiens à réaffirmer mon engagement pour que notre ville n’oublie personne, en luttant contre toutes les discriminations, contre le racisme et l’antisémitisme, véritables poisons de notre société. Les membres de la liste partagent cet engagement car ils placent, comme moi, les Nogentais au cœur de notre projet de ville.

Soyons aussi conscients des réalités : nous ne sommes pas isolés dans la Métropole naissante. Il nous faut travailler avec nos voisins, seule façon de protéger la spécificité et l’identité de chacun. Mon objectif est de faire en sorte que l’avenir de Nogent se décide à Nogent. Dans le cadre de la mise en œuvre de la Métropole du Grand Paris, je serai très vigilant vis-à-vis des transferts de compétences de notre intercommunalité et de notre commune à un monstre technocratique imposé de façon autoritaire par l’État socialiste. Le Gouvernement, dont la majorité vient d’essuyer une lourde défaite ne pourra pas faire autrement que de revoir sérieusement sa copie !

Aimer Nogent, c’est aimer tous ses quartiers, c’est aimer les Nogentaises et les Nogentais qui sont concernés individuellement et collectivement par notre projet de ville. Ce projet n’a qu’une finalité : le bien vivre dans notre cité.
La réussite est celle que l’on peut partager avec tous ceux qui l’ont rendue possible.