Questions à Sébastien Eychenne

L’élu municipal est le premier maillon de la chaîne de la République

1 - Comment définiriez-vous la fonction d’élu municipal ?
Il faut tout d’abord savoir écouter ses administrés, car l’élu municipal est le premier maillon de la chaîne de la République. Notre action doit contribuer à améliorer la vie de nos concitoyens en prenant en compte l’évolution de la société, son économie, son environnement et à partir de nos valeurs.
Nous sommes heureux lorsque l’on a le sentiment d’avoir apporté un plus aux autres, d’avoir su répondre à leurs attentes. Ou lorsqu’un projet structurant et lourd à porter remporte l’adhésion de tous.

2 - Pourquoi vous engager de nouveau auprès de Jacques JP Martin ?
Engagé auprès de Jacques JP Martin depuis 1999, j’apprécie l’homme de convictions, comme moi il a retenu du Gaullisme le pragmatisme : la politique doit s’appuyer avant tout, sur des valeurs et non sur des systèmes théoriques usés ou une pensée unique qui sont inadaptés au Grands Paris de demain.
C’est aussi l’exemple que donne Jacques qui me donne envi de continuer mon engagement pour Nogent, sa personnalité est à la fois emprunte de valeurs fortes, de discrétion et de travail soutenu dans les dossiers de la commune, cela me fait penser que c’est le modèle à suivre pour un jeune élu. Il sait nous transmettre sa force et son expérience.
Je regrette aujourd’hui les candidatures individuelles, les ambitions personnelles qui n’ont que pour seul objectif de servir l’égo de ces dernières au dépend de l’intérêt des Nogentais et de leurs attentes. Il est consternant de constater que ceux qui s’opposent n’ont ni arguments ni projets pour notre ville, c’est dans la calomnie qu’ils mènent leur campagne, est-ce cela l’avenir de Nogent ?
C’est pourquoi je choisis Jacques JP Martin pour continuer à bâtir Nogent et participer à l’équipe de talent qu’a su réunir Notre maire autour de lui.

3 - Qu’avez-vous appris durant vos dernières mandatures ?
Comme disait Antoine de Saint-Exupéry « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. ». En effet, engagé au sein d’un mouvement politique, le RPR puis l’UMP, l’aventure municipale permet de se confronter aux idées des autres et d’évoluer dans sa personne et sa vision tout en améliorant ses propres valeurs.
J’ai appris à servir une collectivité et à adapter mes idées à la réalité des besoins d’une municipalité.
J’ai également appris que la réussite d’une équipe municipale est certes initiée par les élus mais elle est concrétisée par l’administration avec ses compétences et son savoir-faire.
Enfin j’ai aussi compris qu’un leader est nécessaire pour orchestrer, organiser et harmoniser le travail et les actions de tous les élus pour leur donner le cap à suivre ensemble.

4 - Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux futurs élus ?
Il faut prendre du temps pour se former car la connaissance et la maîtrise des dossiers font la force d’une équipe municipale. Ne pas hésiter à aller à la rencontre des services et de l’administration de la ville.
Tout comme dans notre vie quotidienne, le temps est toujours trop court, aussi il est important de l’utiliser au mieux.

Je propose l’adoption d’une charte comportementale de l’élu pour Nogent pour tous les membres du conseil municipal :
  • engagement de présence en commission et en conseil municipal
  • engagement d’écoute, de transparence et de respect
  • engagement de fidélité et d’exemplarité